Mot de la direction

Un entendant chez les Sourds!

C’est avec plus de seize années d’enseignement au primaire ainsi que cinq années passées comme directeur adjoint à l’école secondaire Joseph-Charbonneau, que j’arrive dans cet environnement particulier, qu’est l’école Gadbois.

Aurais-je cru en débutant mes cours de LSQ à l’IRD en janvier 2012, qu’on m’approcherait pour le remplacement de la direction? Aurais-je cru aussi devenir le nouveau directeur de cette école en juillet 2012?

Le destin fait connaître ses choix en silence. Il faut seulement être assez sensible pour le laisser nous influencer.

A l’école Gadbois on retrouve de très beaux modèles de la communauté sourde travaillant en relation avec des entendants également dévoués. Tous contribuent au cheminement scolaire de plus de cinquante élèves vivant avec une surdité et/ou un trouble de langage.

Sourds, surdité, surdicécité, LSQ, bilinguisme et trouble du langage, voilà les éléments avec lesquels tout le personnel incluant nos partenaires travaillent d’arrache-pied afin de faire cheminer nos élèves vers la réussite.

La réussite peut cependant avoir différents visages. Celui d’Inas, celui de Laeticia, celui de Vincent, celui d’Éméric, celui de… Tous ces beaux visages auront une réussite personnelle, teintée d’une langue riche, la langue des signes québécoise, qui leur assurera une place au sein de toute une communauté.

Comme disait si bien Gérard Labrecque :
« La langue orale appartient aux entendants, c’est aux entendants de montrer la parole aux enfants sourds. La langue des Sourds appartient aux sourds, c’est leur langue, eux seuls sont compétents pour le faire. Or le plus important, c’est d’avoir une langue à soi, une langue dans laquelle on se sent bien, dans laquelle on est en vie, dans laquelle on comprend tout aisément, pour les Sourds, c’est la langue des signes québécoise. Après, les enfants sourds pourront apprendre une autre langue ».

Gérard Labrecque, un des leaders sourds du Québec
Revue « Nous vous signalons »
Publication de l’Institut Raymond-Dewar
Juillet-Août-Septembre 1990, Vol. 7 No.2 p.6-7

 

A l’école Gadbois on préconise l’approche bilingue. Deux langues distinctes, LSQ langue de référence et français langue cible y sont enseignées par une personne sourde et une personne entendante et sur lesquelles l’élève bâtira ses apprentissages.

Je suis personnellement fier d’être le directeur de cette belle école et de participer, avec tout le personnel, nos partenaires et les parents à l’éducation des enfants qui nous sont confiés.

Merci de votre confiance.

Guy Lauzé
Directeur de l’école Gadbois

Visionner le mot du directeur en LSQ